Imprimer

Que retenir sur le contrôle d'arrêt maladie

Lorsque l'on tombe malade ou que l'on souffre d'invalidité temporaire, la moindre des choses est de pouvoir compter sur ses revenus. Pour chaque arrêt maladie supérieur à 3 jours, l'assurance maladie verse donc des indemnités journalières pour compenser la perte du salaire. 

Certaines personnes peuvent cependant être tentées d'abuser de cette situation pour s'octroyer des vacances supplémentaires. Cette situation est préjudiciable pour l'entreprise, qui doit compenser les absences par des heures supplémentaires, ou remplacements par intérim. Mais c'est également une fraude à la sécurité sociale. Pour lutter contre ces fraudes, des médecins contrôleurs effectuent des visites inopinées au domicile des salariés. Les salariés en arrêt maladie se doivent donc depuis 2007 d'être présents à leur domicile de 9h à 11h et de 14h à 16h en semaine sous peine de se voir retirer leurs indemnités.

Mais la sécurité sociale n'est pas la seule à avoir le pouvoir de procéder à ces contre-visites médicales : les entreprises font elles aussi de plus en plus appel aux médecins contrôleurs d'arrêts maladie. Elles choisissent un médecin spécialisé, mais ne peuvent en aucun cas connaître les causes médicales de l'arrêt de travail, le médecin étant soumis au secret médical. Chefs d'entreprise, vous trouverez tous les meilleurs spécialistes des visites de contrôles d'arrêts maladie sur notre annuaire

Statistiques

Il y a 1230 entrées et 4 catégories sur le site

Nuage de Mots